Tragédies

"Collection"

 

 

Cela aurait pu être des modèles réduits de voitures "NOREV" cela aurait d'ailleurs donné un beau titre "Nos rêves". Cela aurait pu être des squelettes de pigeons, des portes clés, des poils de barbe, 93 paires de pattes de volaille (faisans, poulets), des coquillages, des filets d'agrumes et bien d'autres choses entassées depuis des années dans l'atelier.

 

J'ai choisi ma collection de prothèses.

Collection ...un grand mot, depuis 1980 dès la mise en réforme de ma première prothèse j'ai décidé de les garder.

Pourquoi ?, pourquoi faire ? L'artiste pense toujours qu'il y a une création à venir.

Prothèse : synonyme de mutilation mais aussi élément de retour vers une vie normale, elles m'ont tout de suite renvoyées aux images des conflits qui ponctuent les journaux télévisés

 

J'en présente 16, 16 témoins de mon histoire. Témoins aussi de l'histoire de l'humanité ; elles sont symboles des tragédies des peuples victimes de conflits.

De 1914 à aujourd'hui les politiques de par le monde ont menés des millions d'innocents au mieux au handicap au pire à la mort. Ces prothèses agrémentées d'un visage parfois hurlants, toujours en pleurs, expriment la douleur, la violence, la tristesse, la souffrance physique et morale de ces peuples.

Les cinq visages qui les surplombent tels les anneaux olympiques démontrent l'universalité de ces tragédies

 

"Tragédies" leur rend Hommage !

 

 

Ingré, avril 2018

 

Lenhard François 

François Lenhard

Artiste plasticien

Contacts :

06 32 22 47 95

Écrivez-moi !

 L'Atelier est ouvert

sur rendez-vous,

au 187 rue de coûtes

à Ingré (45140)